fbpx

Bordeaux : ville de la startup digitale

EnglishFrançais
Précédent

Il existe en France un certain nombre de villes reconnues comme plateformes pour le secteur du numérique d’une part, et pour lancer sa startup d’autre part. La France compte plus de 10.000 startup, un nombre qui augmente de +20% chaque année. “En 2020, 25.000 postes devraient être créés, soit 10% du total des créations d’emplois de 2019” (source : kmgp-pulse). Ainsi, tous les ans le territoire français devient davantage  le cœur de lancement d’entreprises innovantes et de nombreux acteurs s’implantent ou tentent leur chance sur le territoire français.

Cependant, il est vrai que selon le secteur d’activité de la startup en devenir certaines métropoles seront plus adaptées de part leur environnement et l’écosystème. Dans le cas de la métropole bordelaise, elle monte en force depuis plusieurs années sur le secteur du numérique, et va même jusqu’à s’appeler “cité numérique”.

Bordeaux : plus qu’une ville intelligente

Comme nous l’évoquions dans un précédent article, Bordeaux est de plus en plus définie comme une “smart city”. Une Smart City est tout simplement une ville intelligente et connectée. Smart cities : ce terme est partout depuis le début des années 2010. Au commencement développé par des industries du domaine du numérique, de nombreuses autres technologies et expérimentations y sont également associées : IoT, blockchain, IA etc. C’est ainsi que l’on voit apparaître ce terme dans les conférences, articles de presse ou slogans d’entreprises. Cependant force est de constater que durant la campagne des municipales de 2020 en France le thème de ville intelligente était le grand absent des programmes. Aujourd’hui, nous souhaitons en France promouvoir des villes vertes et inclusives, respectueuses de l’environnement et de la vie privée de ses citadins.

Nous faisons face ces dernières années à une population de plus en plus connectée, de plus en plus tôt. Bordeaux, Paris et quelques autres grandes villes de France métropolitaine sont définies comme smart cities et par conséquent comme un lieu idéal pour innover. C’est pourquoi nous évoquions dans notre précédent article que cela faisait entre autres de Bordeaux une ville à même de développer ces nouvelles pépites du numérique et du digital. De plus, depuis quelques années, la métropole bordelaise se place également pionnière sur de nombreuses filières comme l’e-santé, grandement représentées chez Unitec, le e-commerce ou le winetech. Bordeaux est une plateforme idéale pour les startup du numérique grâce à ses nombreuses innovations, acteurs, entreprises, actions et évènements.

Qu’est-ce que la Digital Tech ?

Et en parlant d’événements, la métropole bordelaise accueille tous les ans la French Tech Day. Le French Tech Day est un évènement rassemblant environ 2.000 personnes tous les ans, traditionnellement organisé au Palais de la Bourse en plein Bordeaux centre. Il s’agit d’un événement de référence de l’écosystème technologique et innovant sur le territoire bordelais. En partenariat avec la CCI de Bordeaux-Gironde, cet événement comprend des temps forts mettant en avant l’ensemble des acteurs de notre écosystème.

L’initiative de la French Tech part tout d’abord d’une ambition : celle de “construire un mouvement de mobilisation collective pour la croissance et le rayonnement des startups numériques françaises” explique Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l’innovation et de l’économie numérique, en 2013 lors du lancement de l’initiative.

Mais FrenchTech qu’est-ce que c’est exactement ? Il s’agit d’une action ayant pour missions de fédérer et coordonner sous la bannière “French Tech” les actions en faveur de la croissance des start-up, mais aussi détecter et accélerer les projets à fort potentiel de croissance, et enfin développer le rayonnement de nos startup et de notre savoir faire à l’international. Ainsi, aujourd’hui quelques métropoles seulement ont obtenu le label “Métropoles French Tech” qui fédèrent un projet ambitieux de développement de l’écosystème de startups. En quelques chiffres la French Tech Bordeaux c’est :

Finalement, la French Tech Bordeaux ce sont des entrepreneurs, ingénieurs, développeurs et tant d’autres, de Bordeaux et de Nouvelle-Aquitaine… mais pas que ! Il s’agit d’un mouvement français de startups. Un écosystème unique qui réunit des startups mais également des investisseurs, grands groupes, associations, médias, établissements privés etc. Toutes ces parties prenantes engagées autour du même objectif : la croissance des start-ups de Bordeaux et de leur rayonnement à l’international.

Des structures d’accueil spécialisées en digital

Même si la métropole bordelaise est une réelle plateforme pour les startups du numérique et du digital, seulement une minorité d’entre elles ont réussi à s’imposer sur le marché. Pour cela il faut que ces nouvelles entreprises soient correctement accompagnées par des structures d’accueil ou des incubateurs/accélérateurs de startups qui bénéficient d’un réseau fort. Ces structures ont un rôle important pour ces jeunes startups. Il en existe de nombreuses sur la métropole Bordelaise.

Vous pouvez retrouvez les principaux acteurs et structures dédiées à l’entreprenariat étudiant ici

Héméra fait partie des accélérateurs de start-up créés par et pour les entrepreneurs à Bordeaux. Il est d’ailleurs le premier incubateur en région à recevoir le soutien de Google France pour son programme d’accélération pour les jeunes pousses françaises. Comme le soulignait Carlo D’Asaro Biondo, le président de Google en charge des partenariats stratégiques : “C’est la première fois que nous soutenons un incubateur en dehors de Paris en France. Nous avons choisi Bordeaux, car la ville et l’écosystème numérique sont dynamiques.”

Peut-être aurez vous également entendu parler de la cité numérique à Bègles. Il s’agit d’un écosystème numérique dédié à l’accueil de startup innovantes.

1Kubator est également un des incubateurs des plus connus de la région bordelaise. Il s’agit du premier réseau d’innovation de France, proposant des formations, des programmes d’incubation et des programmes d’accélération dans 6 villes françaises incluant Bordeaux. Par ailleurs, afin de monter en puissance et connecter cet écosystème digital régional à la capitale, la structure a levé 6 millions d’euros en 2020.

Enfin chez Unitec, que les jeunes pousses soient à l’étape “idée de création” ou “en pleine croissance”, notre technopole accueille, accompagne et conseille de manière personnalisée. L’avantage d’une technopole comme Unitec est qu’elle est généralement spécialisée dans des secteurs particuliers. Par exemple, nous accompagnons des entreprises dans les secteurs du numérique, des sciences de la vie ou des sciences de l’ingénieur. Chacune des ces 3 spécialisations englobent certaines filières. Pour ne parler que du Numérique, celle-ci englobe entreprises dans la DigitalTech, le SporTech, l’E-commerce & Retail ou encore l’Intelligence Artificielle.

Grâce à l’écosystème numérique bordelais et au large réseau de notre technopole, et à ses équipes d’accompagnement, nous permettons à de nouvelles startup d’émerger, d’innover, et de s’épanouir dans un écosystème prometteur qu’est la métropole bordelaise.

Précédent