fbpx

Témoignage d’entrepreneur #18 | Arnaud GHEYSENS – MY TWIGA

EnglishFrançais
Précédent

La solitude de l’entrepreneur, Arnaud Gheysens connaît. Fondateur de MyTwiga en 2018, ce papa de pré-ados partait en effet d’un projet tout personnel : comment accompagner et protéger les adolescents et leurs parents, désemparés face à la boîte de Pandore des smartphones ? Face aux limites des systèmes de contrôle parental, il décide de lancer une application* destinée aux jeunes et à leurs parents, et se tourne vers Unitec.

« Le pitch permet de structurer ses idées et de véhiculer de l’émotion »

« Unitec m’a immédiatement recommandé de m’adjoindre un associé technique, et m’a orienté vers l’Auberge Numérique » raconte-t-il. Un start-up manager, présent dès le début du projet, va ensuite le challenger à toutes les phases, et en particulier le pitch, « un exercice essentiel qui permet de synthétiser et de structurer ses idées : on a tendance à vouloir tout dire, tout expliquer, surtout quand on est seul, on peut chercher à se justifier. Or dans un pitch on n’explique pas, on affirme.»

L’accompagnement se réalise en deux temps. Le start-up manager lui apporte les bases de cet exercice imposé, la structure formelle, lui permet de ne rien oublier. Dans un second temps, il intervient pour tester le pitch, le valider et l’ajuster. Entretemps, le porteur de projet fournit un travail personnel de mise en forme.

« Le pitch est personnel, il faut faire parler ses tripes » assure Arnaud. Pour casser un format trop figé et « mettre de l’émotion », il se fait aider d’une coach. Et pour s’exercer, il participe au Bordeaux Pitch Contest 2019 (concours de start-up organisé par Bordeaux Entrepreneurs)… et le gagne !

* Développée avec des experts de la parentalité, MyTwiga propose une application pour les parents et une pour les adolescents, basée sur les principes de la pédagogie positive et du nudge, afin de les accompagner vers l’autonomie dans leur vie numérique.

Précédent